Comment assurer un scooter de moins de 50cm3 ?

Publié le : 28 mai 20213 mins de lecture

Les deux roues de 50 cm3 connaissent un certain regain ces derniers temps. En effet, ce type de véhicule ayant de faibles cylindrées est très plébiscité notamment par les mineurs, les actifs urbains et les jeunes conducteurs. Le fait est tout simplement, car ce deux-roues peut être conduit sans permis. Cependant, pour pouvoir conduire de tel véhicule électrique, vous devez assurer un scooter de moins de 50 cm3. Il faut souligner que l’assurance d’un scooter de moins de 50cm3 s’avère onéreuse.

Qui peut conduire un véhicule de faible cylindré de moins de 50cm3 ?

En règle générale, pour conduire une moto, une mobylette ou un scooter 50 cm3, vous devez avoir au moins 14 ans. Ensuite, tout varie selon la législation en ce qui concerne la matière ayant évolué véritablement ces derniers temps et également de votre année de naissance. Pour vous donner un coup de pouce, si vous faites partie des jeunes conducteurs ayant été nés avant le 31 décembre 1987, vous aurez la possibilité de conduire un véhicule de faible cylindre 50 cm3 sans papier, ni permis, ni même des conditions. Pour ceux qui sont nés après le 1er janvier 1988, doivent être en possession d’un brevet de sécurité routière ou BSR. Un équivalent européen est également accepté. Enfin, les jeunes conducteurs qui viennent d’avoir ses 14 ans doivent être titulaires d’un permis de conduire de catégorie AM.

Les bonnes raisons de souscrire une assurance 50 cm3 pour un scooter

Peu importe votre âge, sachez que si vous pilotez un scooter de 50 cm3, vous devez vous souscrire à une assurance. Il ne s’agit pas ainsi d’une option, mais une obligation légale au titre de la responsabilité civile. Très connue sous le titre d’assurance moto tiers, la responsabilité civile s’avère l’offre obligatoire, mais minimum. Il s’agit également d’une formule la moins onéreuse pour assurer un scooter de moins de 50 cm3. En plus de couvrir les dommages corporels, cette assurance protège également les matériels que vous pourriez détériorer lors d’un sinistre responsable.

Quelle assurance choisir pour son scooter de moins de 50 cm3 ?

Pour choisir la meilleure assurance afin d’assurer un scooter de moins de 50 cm3, on vous conseille fortement de définir vos habitudes de conduites ainsi que vos besoins. Notez bien qu’il existe en ce moment plusieurs types d’assurances permettant de couvrir chaque besoin du conducteur. À titre d’exemple, si vous disposez d’une vieille moto sans permis moins cher, il vous est possible de souscrire à une assurance moto de moins de 50 cm3 au tiers. Grâce à cela, vous pouvez renforcer efficacement cette assurance grâce aux garanties optionnelles adéquates avec votre profil.

Plan du site